Cancale

top feature image

Cancale

Cancale, pays de tous les poissons, de tous les légumes, de tous les parfums, est désignée pour être un phare de la gastronomie, comme en témoigne le « Coquillage » de la Maison de Bricourt ou bien les ateliers des Épices de Roellinger. Vous l’aurez compris, ce joli port se savoure autant par le regard que par le palais.

Petit point culturel

Cancale vit au rythme des marées et de la pêche. Véritable perle de la côte d’Émeraude, la capitale ostréicole bretonne livrait déjà la cour de François Ier ! La « ville haute », où habitaient les terriens et commerçants et « la ville basse », où vivaient les pêcheurs, adossée à la falaise tout en bordant le port, se sont bâties autour de cette exploitation. Les huîtres, on dit ici « les hîtes », étaient jadis draguées en baie du Mont Saint-Michel et groupées en gros tas triées par les femmes sur la grêve… A des périodes très réglementées, les Bisquines s’élançaient en « caravanes » sur les bancs d’huîtres. Au 19ème siècle, les Cancalais devinrent Terre-Neuvas (marins-pêcheurs allant à la pêches aux morues à la suite de la découverte des grands bancs de morue de Terre-Neuve), laissant leurs épouses diriger le bourg. De cette époque les Cancalaises ont gardé leur énergie vigoureuse. La marque de conserves et délicieuses soupes de poissons « La Cancalaise » témoigne de ce temps. L’élevage des huîtres en parcs, la motorisation firent disparaître ces bateaux dont deux exemplaires ont été reconstruits à l’identique à Cancale et à Granville : la Cancalaise et la Granvillaise.

Le saviez-vous ? C’est la richesse en plancton de la Baie du Mont Saint-Michel qui donne aux huitres cancalaises ce goût typé.

A voir / à faire

  • Le sentier des Douaniers surplombe le port de la Houle. Vous pourrez admirer un panorama qui change au fil de la balade : de la pointe des Crolles vous aurez une vue magique sur le Mont Saint-Michel, qui apparaît, tel un mirage. De la pointe du Hock, le regard plonge sur le rocher de Cancale et les parcs à huîtres.
  • Le port de la Houle offre un spectacle pittoresque. Flânez sur les quais dans l’ambiance du marché au poisson après un retour de pêche à marée haute. Les allées et venues des tombereaux chargés d’huîtres contribuent à donner à cet endroit une animation particulière.
  • Embarquez à bord de la Cancalaise le temps d’une sortie en mer pour vivre les sensation des marins-pêcheurs d’autrefois.
  • Arrêtez-vous un instant dans l’atelier des Épices Roellinger, pour une symphonie de couleurs, d’odeurs et de goûts exotiques, intimement liées aux expéditions maritimes des aventuriers du XVIIIème siècle.

Un restaurant

  • Restaurant Le Coquillage, Chateaux Richeux, 35260 Cancale, France
    +332 99 89 64 76
    Menu Marin, au déjeuner, à partir de 35 euros.
    Menu « Le grand choix de la baie », à partir de 65 euros.

Un incontournable. Une icône de la gastronomie française qui puise ses sources sur cette terre Bretonne, légendaire et gastronomique. Laissez vous emmener au gré des vents sur cet océan sillonné par tant de corsaires. Cap vers l’ailleurs car comme le dit si bien le chef, Olivier Roellinger : « le vent vient toujours d’ailleurs ». Un voyage sensationnel vers ces comptoirs exotiques d’où proviennent tous ces poivres, épices et herbes qui viennent sublimer tel ou tel met..

Asseyez vous donc à la table du Coquillage au Château Richeux, au cœur de la baie du Mont Saint-Michel, la vue est splendide, et l’assiette, à la hauteur de la vue. Car dans leur cuisine corsaire, Olivier et Hugo Roellinger rassemblent leurs passions pour la mer, la voile, pour Saint-Malo, intimement lié aux voyages et aux épices… une explosion de saveurs en bouche, unique… une cuisine raffinée, superbe et vive comme le vent, pour notre plus grand plaisir gourmand.

Un voyage inoubliable, qui commence par de délicieuses mises en bouches, selon les idées du moment. Les entrées et les plats sont accompagnées de vins épousant à merveille cette cuisine de grand vent. Un chariot de fromages délicieux. Puis le chariot tant attendu de desserts. On craque pour la Tarte au Citron meringuée, la Tarte Caramel au beurre salé – Chocolat, le Paris-Cancale à la pistache, le Millefeuille à la crème de vanille, les délicieuses profiteroles, la glace au Sarrasin et tant d’autres délicieux desserts.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post navigation

  Next Post :
Previous Post :