Florence

top feature image

Florence

Florence est une expérience passionnante de voyage à travers l’art italien. Nous nous promenons dans l’Histoire à travers les grands noms de la Renaissance italienne: Giotto, Masaccio, Brunelleschi, Ghiberti, Michel-Ange, Leonardo da Vinci… La cité au lys nous a offert ses trésors le temps de quelques jours. Nous avons découvert ses palais et églises, arpenté ses rues, photographié ses vues magnifiques, goûté sa cuisine et senti l’effervescence de cette ville aux millions de visiteurs.

Nous partageons dans cet article-guide, nos coups de coeurs, plus belles adresses et conseils pour vous inspirer, vous inviter à découvrir la capitale de la Toscane et bien sûr, vous aider à préparer votre voyage.

FIRENZE

« L’Italie est le jardin de l’Europe, la Toscane est le jardin de l’Italie, Florence est la fleur de la Toscane »


“D’habitude, je me contente plutôt de déambuler dans les rues, humer l’atmosphère des places et des marchés, repérer les restaurants, chercher les points les plus hauts pour admirer la ville de haut ; mais à Florence, je suis aspirée par une curiosité intense. J’ai envie de tout visiter, tout découvrir, relier les histoires, marcher dans les pas de Michel-Ange.”
© Boussole

Regard Historique

Les prémices de Florence dates du IXème siècle av JC, époque où Florence était un village fortifié étrusque situé au carrefour des chemin qui reliaient la haute vallée de l’Arno à Rome. Jules César fonde la colonie de Florentia au Ier siècle avant JC puis elle est transformée en Conté de l’Empire Romain Sacré pendant la période Carolingienne. Le véritable essor de la ville débuta au XIème siècle. Les corporations de commerçants et artisans se multiplient et les Franciscains, Dominicains, Augustins et Carmélites construisent des couvents, hôpitaux et bibliothèques. La constructions de ponts, l’agrandissement des remparts et la frappe en 1252 du Florin d’or témoignent de cette prospérité économique. L’essor phénoménal de la ville pendant le Moyen-Age, n’exclut pas les guerres et rivalités politiques (Guelfes contre les Gibelins, Guelfes blancs contre Guelfes noirs, révolte des Ciompi etc.) ainsi que les disettes et épidémies de peste. Quand le pouvoir vient aux mains du « popolo grasso » (riches banquiers et commerçants) à la fin du XIVème siècle, un régime oligarchique est installé à Florence pour environ 40 ans. La littérature, les sciences, les arts sont mis au premier pla. Un grand nombre d’artistes participent à la vie de Florence, parmi ceux-ci : Donatello, Masaccio, Filippo Lippi, Domenico Ghirlandaio, Sandro Boticelli, Beato Angelico…

L’Arno et ses ponts depuis l’Oltrarno © Boussole

Visiter quartier par quartier

© Google Earth

Le quartier du Duomo

1 jour de visite. Il s’agit là du coeur de FLorence. Le quartier du Duomo concentre parmi les plus beaux monuments de la cité aux lys. Heureusement, l’agitation touristique désagréable n’éclipse pas la beauté des lieux. La Piazza del Duomo, avec la Cattedrale Santa Maria del Fiore, le Campanile et le Baptistère sont aurant de « classiques » à visiter, bien sûr.

Conseil : la Piazza del Duomo se prête aux prises de nuit lorsque la ville s’endort et que la foule a déserté la place ; ou encore au crépuscule avec les premiers rayons du soleil, au réveil de la belle cité toscane.

Façade principale de Santa Maria del Fiore © Boussole

Nous avons aimé dans le quartier du Duomo :

♥ La cathédrale Santa Maria del Fiore

Non, l’entrée dans la cathédrale Santa Maria del Fiore n’est pas obligatoire, tout comme l’ascension de la Cupola de Filippo Brunelleshi n’est pas un incontournable. Surtout il faut réserver des semaines à l’avance, et ce, même avec une Firenze Card.

On admire néanmoins les détails de ses portes et de sa façade, la composition de l’espace, le marbre blanc, vert rose. Ce lieu hors temps est subjugant.

Baptistère

Le Bapstistère est célèbre pour ses portes dorées et son plafond remarquable. Arrêtez-vous y quelques instants !

♥ Les ruelles médiévales

S’éloigner de quelques mètres du centre permet de découvrir l’âme médiévale de Florence. Un peu de calme après cette foule massée sur la Piazza ! Nous aimons déambuler dans ces ruelles, et voir Florence, ses habitants, plus calme et authentique.

♥ Campanile

La vision sur Florence et ses environs est sublime. …malgré l’attente pour monter à son sommet !

Nos bonnes adresses autour du Duomo :

Le quartier du Duomo n’est clairement pas le quartier « idéal » pour y déguster des spécialités authentiques florentines ; tout est souvent bondé de touristes à toute heure. On y trouve toutefois une bonne petite adresse gourmande.

Cantinetta dei Verrazzano, Via dei Tavolini, 18/R – €€ – Pour une pause qui cultive une certaine authenticité et de belles saveurs. Excellente adresse, on y déguste de merveilleux crostini, foccacia et arista le temps d’une pause déjeuner ! Parfait aussi pour le café ou pour un verre de Chianti. Le personnel parle français et est très gentils et attentionné.Très bien !

Palazzo Vecchio et Torre di Arnolfo. © Boussole

Qartier della Signoria

1 à 2 jours de visite. La Piazza della Signoria, l’autre coeur de Florence, dominé par l’ancien palais de la Seigneurie. Façades ocres des maisons, petites ruelles médiévales, petites églises renfermant de beaux trésors côtoient les splendides musées.

Nous avons aimé dans le quartier della Signoria :

Le Palazzo Vecchio

Une sutructure médiévale toute en briques et en créneaux. L’intérieur frappe par la démesure de l’espace de la Salles des Cinq-Cent ! Coup de coeur pour la salle des Lys, à découvrir à l’intérieur.

♥ La Torre di Arnolfo

Oui il faut voir la vue spectaculaire depuis la Torre di Arnolfo ! Pour nous, la plus belle vision de Florence et ses collines environnantes. C’est un vrai effort d’attendre dans les escaliers du beffroi mais le panorama à 360° vaut le coup.

♥ La Galleria degli Uffizi

La Gallerie degli Uffizi est un musée prestigieux qui retrace l’Histoire de l’Art florentine. Les plus grands noms y sont présentés à travers des pièces extraordinaires. Filippo Lippi, Ghirlandaio, Leonardo da Vinci, Boticelli, Michel-Ange, Rafaello, Caravaggio… Privilégiez l’ouverture du musée à 8h15 hors weekend !!

Nos bonnes adresses dans le quartier della Signoria :

De même que le quartier du Duomo, celui della Signoria n’est pas le quartier « idéal » pour y déguster des spécialités authentiques florentines ; tout y est comble à toute heure. On y trouve des adresses style fast-food à l’italienne pour un déjeuner sur le pouce.

All’Antico Vinaio – Via dei Neri, 65R – € – Pour le fameux panini réputé être le meilleur de la ville par tous les guides. Il s’agit en fait d’un très copieux sandwich fait sous nos yeux avec de bons produits. En revanche, il y a foule et le personnel n’est pas très sympa… L’enseigne possède trois adresses dans la même rue.

Il Cernacchino – Via della Condotta, 38R – € – Une deuxième adresse pour un déjeuner sur le pouce. Ambiance plus sympa pour qui aime manger des panini debout!

La Canova di Gusta Vino – Via della Condotta, 37 – €€ – Pour un vrai repas en toute tranquillité. Le restaurant est vraiment traditionnel, et le personnel adorable. C’est bon et prix très corrects.

La Gallerie des Offices. © Boussole

Quartier Santa Croce

1/2 journée de visite – À deux pas des plus grands musées de la ville, l’atmosphère de ce vieux quartier de Florence est pourtant bien épargné de l’effervescence du tourisme de masse qui écrase le coeur de Florence. Dans les rues autour de la Basilique, de nombreux artisans sont installés et de bons restaurants nous permettent d’y goûter une cuisine authentique. Déambuler autour de Santa Croce, c’est voir Florence et le quotidien de ses habitants, en toute simplicité. Lorsque la nuit tombe le samedi soir, la place se remplit de groupe de jeunes qui prennent l’apéro en dinant des pizzas.

Nous avons aimé dans le quartier de Santa Croce :

♥ Santa Croce

La façade, les cloîtres, les chapelles, les fresques, les grandes tombeaux de Michel-Ange, Galilée, Rossini, Dante, Machiavel, les plafonds,… Admirez le célébrissime Christ de Donatello. Prenez une petite demi heure pour visiter ce haut lieu franciscain !

La maison de Buonarroti

Dans la rue Ghibellina, au numéro 70, vécut pour quelques temps Michel-Ange Buonarroti. Il est préférable de visiter la maison le matin et jeter un coup d’œil aux bas-relief de sa jeunesse.

Nos bonnes adresses autour de Santa Croce :

Les bonnes adresses ne manquent pas dans Santa Croce ! A vrai dire, c’est plutôt difficile de se tromper en entrant dans une petite osteria ou trattoria du sestiere. Cuisine honnête, saveurs traditionnelles

Osteria del Caffè Italiano – Via Isola delle Stinche – €€ / €€€ – Un restaurant traditionnel de Florence, fréquenté par les locaux ; une cuisine honnête et fraîche. Un bon repas, pas de déception. Le personnel est sympa et parle français.

Cucina Torcicoda – Via Torta 5/r €€ – €€€ – Le restaurant est soigné, plutôt dédié au dîner, même s’ils possèdent une petite carte pour le dîner. Une très belle expérience de cuisine florentine. Personnel et accueil très sympathiques.

Pizzeria Torcicoda – Via Torta 5/r – €€ – Une adresse mémorable pour déguster la meilleure pizza de Florence (et qui rentre dans notre top 3 des meilleures pizzas jamais mangées). Faîtes nous confiance, si vous voulez dîner pizza !

La Maremma – Via Giuseppe Verdi 16/R –  €€ – €€€ – Petite adresse qui ne paie pas de mine. On y déguste de délicieuses pastas et d’autres spécialités locales bien cuisinées pour un prix raisonnable.

Santa Croce. © Boussole

Quartier San Marco

1/2 journée de visite – San Marco, l’autre quartier plus authentique et siège de l’Université de Florence, mérite tout autant d’être exploré que Santa Croce. Au printemps, flâner dans le jardin botanique adjacent au couvent San Marco.

Nous avons aimé dans le quartier San Marco :

♥ Couvent San Marco

Autre joyau de l’art à Florence : le couvent San Marco. Les fresques raffinées de Fra Angelico sont à admirer à l’intérieur de chaques cellules au premier étage ainsi qu’une célébrissime Annonciation. Une Cène de Ghirlandaio vaut également le coup d’oeil. Un vrai trésor de Florence, un peu plus “hors-des-sentiers” battus et que nous recommandons chaudement.

La Galleria dell’Accademia

L’Accademia est un musée classique prestigieux, originellement dédié aux oeuvres de Michel-Ange. On y trouve le “vrai” David de 4.3 mètres (1502) de Michel-Ange.

Nos bonnes adresses autour de San Marco

Simbiosi  – Via De’ Ginori 60R – €€ – Petite adresse pour déguster de délicieuses pastas (bio!) préparées devant vous dans un cadre soigné.

San Marco. © Boussole

Quartier San Lorenzo

1 jour de visite – Autrefois quartier des Médicis, San Lorenzo renferme de nombreux trésors de la célèbre famille Florentine. Aujourd’hui, ce quartier est très animé, surtout avec son Mercato Centrale qui éveille tous les sens.

Nous avons aimé dans le quartier de San Lorenzo :

La basilique

Ancienne paroisse de la famille Médicis qui frappe par son aspect intérieur imposant et sa sobriété intérieure.

♥ La chapelle des Médicis

Le lieu est tout à fait extraordinaire par le contraste saisissant entre la riche chapelle des Princes, ses marbres marquetés et la sobriété élégante de la nouvelle sacristie de Michel-Ange, où repose entre autre Laurent le Magnifique.

♥ Le Palais Médicis

Une architecture intérieure raffinée et inattendue, côtoyant des espaces plus rustiques. La fresque des Mages mêle précision et imaginaire de façon merveilleuse. Ce palais de la Renaissance devenu un musée, est un enchantement du quartier.

Le Mercato Centrale

Le rez-de-chaussée du marché couvert offre de jolies sections : l’Erberia (fruits et légumes), la Pescaria (poissons), la Beccaria (viantes), la Pasticceria (boulangerie). Un savoureux voyage à travers les spécialités florentines.

Nos bonnes adresses dans le quartier San Lorenzo

Trattoria Za-Za – Piazza del Mercato Centrale, 26R – €€ – Restaurant recommandée par les locaux.

Ponte Vechio. © Boussole

Quartier Santa Maria Novella

1/2 journée de visite – Organisé autour de sa magnifique basilique, ce quartier est difficile à décrire puisqu’il est en pleine mutation, entre sa gare et ses chantiers, ses maisons agréables et jardins, et bordé par la rue commerçante chic : la Via dei Tornabuoni.

Nous avons aimé dans le quartier Santa Maria Novella

♥ Santa Maria Novella

La basilique est tout à fait exceptionnelle par la richesse de ses espaces intérieurs, ses boiseries sculptées, ses fresques, ses marbres… Son cloître vert. Ghirlandaio, Tomasso, les frères Orcagna… des pages entières de l’Histoire de l’Art sont à admirer.

♥ Officina Profumo-Farmaceutica di Santa Maria Novella

Cette pharmacie-parfumerie est semble-t-il la plus ancienne du monde occidental encore en activité. Ce sont des Dominicains qui fondèrent en 1220 le monastère de Santa Maria Novella. Dans leur potager, il cultibèrent des plantes médicinales. Herbes et fleurs distillées servent ensuite à préparer essences, élixirs, pommades et baumes.

Nos bonnes adresses dans le quartier de Santa Maria Novella :

Il Latini – Via dei Palchetti, 6R – €€ – Un restaurant traditionnel recommandé par des locaux, des assiettes revigorantes de ravioles, d’artichauds. On y va surtout pour les incroyables pièces de viantes florentines. Attention à la foule, même si la salle est très grande. Réservation fortement conseillée !

Florence. © Boussole

Quartier Santo Spirito

1 journée de visite. De l’autre côté de l’Arno, l’Oltrano, l’autre côté de Florence. Ce quartier pittoresque n’est pas pris d’assaut par le tourisme de masse : généralement les touristes le traverse pour découvrir le Palazzo Pitti. Mais nous préférons flâner dans ses ruelles et apprécions son côté plus provincial et calme.

Basilique Santo Spirito

Une jolie basilique augustine. Si vous passez devant cette modeste façade, arrêtez vous quelques minutes, vous y verrez le crucifix que Michel-Ange a sculpté à 17 ans alors qu’il était hébergé au couvent de Santa Maria del Santo Spirito, où il fit des études anatomiques, en cachette, (interdites à l’époque) sur les corps de défunts de l’hôpital du couvent. Ces études lui ont permis d’apprendre à représenter le corps humain dans les moindres détails.

♥ Palazzo Pitti

Cet énorme palazzo du quartier Oltrano et de stylé Renaissance. Une structure toute en blocs de pietra forte lui donne une imposante et massive allure, qui tranche avec l’intérieur, grandiose ! De nombreux chefs d’oeuvre sont à découvrir. Un trésor de Florence, que nous vous recommandons.

♥ Les jardins Boboli

Au printemps et en été, ces jolis jardins méritent largement le détour, tout simplement pour prendre une pause.

Florence au couchant © Boussole

Autour de San Miniato al Monte

1/2 journée à 1 journée – Ne manquez pas de grimper les collines de l’Oltrarno pour admirer la jolie vue sur la cité au lys.

Nous avons aimé autour de San Miniato al Monte :

Piazzale Michelangelo

C’est le point de vue très-très-très touristique mais on s’y attarde pour trouver le prise de vue la plus photogénique.

♥ San Miniato al Monte

L’abbaye est le point culminant de la colline. La façade, son petit cimetière, la vue panoramique et la quiétude des lieux nous comblent instantanément.

Depuis le point culminant de la ville, magnifique panorama en toute quiétude. © Boussole

Florence, guide pratique

Y aller

L’aéroport de FLorence est bien desservi par les compagnies aériennes. Air France offre de bons deals. Comme toujours, nous vous recommandons Skyscanner pour comparer les prix.

Se déplacer

Florence est une ville très riche, mais assez petite. Il fait bon de la découvrir à pieds. On flâne et on déambule dans les quartiers, à la recherche de jolies ruelles, points de vues esthétiques et Piazza aux perspectives extraordinaires.

Le pass pour visiter

La Firenze Card coûte 85 euros par personne de plus de 18 ans. Elle est valide 72 heures consécutives à partir de sa première validation et donne accès à une liste de 76 musées (1 entrée coupe file par musée), n’importe quand, aucune réservation préalable, aucun supplément à payer pour les expositions temporaires. Tout est inclus. Le détenteur de la carte se présente spontanément dans un musée et doit juste valider son entrée sur une borne spéciale.

La Firenze Card est-elle vraiment rentable ?

  • Pour faire une orgie de musées
  • Quand on déteste faire des files d’attentes
  • …ou programmer à l’avance ses visites (visites qui doivent être programmées 3 semaines à l’avance)

La meilleure saison

Destination parfaite pour les découvertes culturelles, Florence se laissé découvrir toute l’année. La haute saison touristique s’échelonne sur deux périodes : de mai à juin puis de septembre à octobre, car les visiteurs fuient les températures élevées des mois de juillet et d’août. Les mois les plus pluvieux sont quant à eux : Janvier, Février, Mars, Mai, Juin, Novembre et Décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post navigation

Previous Post :