Nos conseils pour découvrir Bangkok

Nos conseils pour découvrir Bangkok

Nous rentrons d’un voyage en Thaïlande, où nous avons visité deux villes emblématiques : Bangkok et Ayutthaya. Voyager en Asie du Sud-Est sans découvrir Bangkok, cette mégalopole tentaculaire qu’on adore ou qu’on déteste, aurait été une faute de goût… La capitale regorge de sites culturels, de restaurants et de lieux de shopping. Exploration initiatique de la culture Thaïlandaise…

 

Se repérer

Voici une liste des points d’intérêts que nous avons préférés et qui pourront vous inspirer et faciliter votre découverte de la ville. Cette liste est non exhaustive et totalement subjective, bien sûr 🙂 Car est-il réellement possible de tout voir à Bangkok ?

Un conseil : il est essentiel de planifier votre exploration de Bangkok, nous y sommes arrivés le premier jour en improvisation complète, et cela nous a couté beaucoup de temps !


A VOIR/A VISITER

  • Phra Borom Maha Ratcha Wang

Phra Borom Maha Ratcha Wang (on va l’appeler entre nous le Grand Palais, c’est plus simple). Le point de passage obligatoire à Bangkok : d’abord parce que c’est leur Versailles local, ensuite parce que c’est quand même beau tout ce délire doré et scintillant sous le soleil. On aurait bien aimé pour le coup avoir un petit guide de poche, voire d’attraper un groupe de visite guidée, afin de bien comprendre toutes les subtilités historiques de ce gigantesque ensemble de bâtiments.

 

Note de voyage

« On a dû faire plusieurs fois le tour tellement il y a de choses et de détails à voir. Tous les détails sont à observer dans le Grand Palais, des tuiles étincelantes à l’architecture des toits en passant par les gravures sur les murs, notamment celle dédiée à la gloire de Rama qui s’étale sur des mètres et des mètres. »

 

 

Plus de temples

  • Wat Arun
  • Wat Saket and the Golden Mount
  • Wat Benchamabophi
  • Wat Kalayanamit
  • Visiter Wat Pho pour terminer par un massage traditionnel thaï. Ici, c’est une institution, vous êtes dans l’école du massage traditionnel thaïlandais. Vous pouvez même participer à un cours pour connaître les secret de ce massage si réputé.

 

  • Participer à un cours de cuisine thaïlandaise

Visiter Bangkok, c’est avant tout goûter sa cuisine ! Respirer à Bangkok c’est sentir des odeurs de nourritures, du marchand ambulant de brochettes de viande aux petits restaurants de rue, car le Thaïlandais vend de la nourriture et mange à n’importe quelle heure de la journée. Nous avons passé un après midi entier, apprentis chefs thaï ! Nous avons appris à cuisiner de nombreuses spécialités dont le célèbre Pad Thaï et le délicieux sticky rice & mango…. Sap Sap Sap ! (miam miam miam en thaï).

 

 

  • S’aventurer  sur le fleuve Chao Phraya

…Mais on paye où ? quel bateau va où ? ils s’arrêtent où ? En fait, il suffit de monter dedans “à l’arrache” : le bateau s’arrête 25 sec chrono sur le ponton, gare à ne pas se tromper de bateau à l’embarcation ou de ne pas louper son arrêt  (toute ressemblance avec une histoire vécue…) ; et un “contrôleur” passe pour encaisser la somme faramineuse de 14 baths (36 centimes d’euros).

 

  • Une journée shopping à Chatuchak, un in-con-tour-na-ble !

Le mythique Chatuchak, véritable mini-ville dans la ville ! Le week-end, cet immense marché ouvre ses portes, et on peut y acheter absolument tout : depuis le bijoux, la fringue, la nourriture en passant par les meubles, tissus, animaux et j’en passe.  J’y ai fait de belles trouvailles, et ce pour si peu cher ! Ce marché m’a beaucoup étonnée, c’est une véritable fourmilière mais très bien organisée.

 

  • La mythique Kao San Road

On se dirige naturellement vers Kao San Road afin de découvrir enfin à quoi ça ressemble. La fréquentation de ce quartier a explosée dans les années 80 en même temps que le tourisme s’est développé en Thailande. C’est devenu depuis la référence pour tout backpacker et gens de passage à Bangkok. Une ambiance routard où des restos branchés/bobo côtoient des marchants ambulants thaï : du marchand de souvenir au petit traîteur local. C’est un endroit assez unique très sympa, nous n’avons pas vu toutes ces activités qui font la réputation de cette rue… 

 

 

Nous n’y sommes pas allés, on nous en a dit que du bien :

Visiter Jim Thompson’s House, explorer Chinatown, aller jeter un coup d’oeil sur le floating market, se balader en bateau dans les canaux (vous pouvez réserver cela avec Julien de chez Along The Klong à l’adresse suivante : along.the.klong@gmail.com).

Nous sommes allés au Marché aux Fleurs et avons été déçus, arrivés quand cela fermait ou pas beaucoup de fleuristes ce jour-là ? Vérifiez les horaires d’ouverture avant !

 

Bangkok, mini guide-pratique

SE DEPLACER

 Et oui, utiliser les transports sont toujours une aventure à Bangkok ! Trouver un taxi est chose facile tant il y en a en abondance, mais trouver un taxi qui ne nous arnaquera pas avec des prix “à la course” exorbitants, c’est beaucoup plus délicat ! (Voila comment se passe l’affaire, d’abord on vous aborde gentiment : « Quelle est votre nationalité? », « Première fois à Bangkok? » . Puis ils nous imposent le montant, on négocie car on a l’habitude maintenant de voyager en Asie, mais non, ils ne veulent rien entendre et partent de façon  assez désagréable…). Evitez donc les tuk tuk et taxi sans compteur…
Note de voyage

« Skyscrapers, taxis colorés, tuk-tuk, on écarquille les yeux devant les bâtiments officiels neufs, temples dorés et palais scintillants qui côtoient des vieux bâtiments. Je ne m’attendais pas du tout à ça de Bangkok, on se balade, on n’y comprend rien, on se perd. »

 

Nos bonnes adresses 

OU DORMIR?

Nous avons testé le D Hostel Bangkok, une auberge de jeunesse nickel, super bien située, qui m’avait été recommandée et que je recommande à mon tour !

NOS BONS PETITS RESTOS?

  • Dans la rue, Bangkok est la ville de la street food par excellence !
  • The Connection Bangkok Restaurant : pour des sushis, sashimi frais, préparés à la minute et sur mesure mais aussi beaucoup d’autres mets dont un délicieux hummus (pour l’apéro).
  • Buddy Beer Wine Bar and Seafood Restaurant : Nous avons pris un verre puis dîné deux fois ici. Le cadre est très sympa en soirée, animé mais moins bruyant que sur Khao San. L’équipe de serveurs est très sympa et toujours de bonne humeur ! Des plats “européens” et thaï bons mais ce sont les boissons (mango shake, mojito et autres cocktails) que nous avons le plus appréciés !
  • Au Jaywalk Café, pour un brunch, situé tout près du pier 13, nous y sommes allés en bateau. Les pancakes sont vraiment délicieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *